5 questions pour amorcer une réflexion RPS / QVT

amorce réflexion santé psychologique au travail (RPS bien-être et QVT)

À travers cet article je vous invite à suivre une activité simple permettant d’introduire les problématiques de bien-être et de détresse au travail. Il s’agit d’un exercice d’introspection pour lequel vous devez questionner votre ressenti face à des situations fictives (qui devraient faire écho à des situations réelles).

Quels seraient vos sentiments dans les situations suivantes :

  • Vous aidez un de vos proches. Il ne vous a pas mit dans les meilleurs conditions et en l’aidant vous vous blessez. Que ressentez-vous ?
  • Vous vous êtes fixé un objectif. La personne qui peut vous faire avancer dans votre objectif vous demande de réaliser des tâches qui n’ont, pour vous, aucun sens. Que ressentez-vous ?
  • On vous propose de vous engager dans un projet et vous acceptez. Plus le temps passe, plus vous sentez que le résultat de votre travail ne compte pas, que personne ne se préoccupe de vous et de votre travail. Que ressentez-vous ?
  • Vous êtes invité à événement professionnel. Si vous refusez, vous perdez tous vos revenus. Si vous y allez, vous êtes certains de vous engager dans un conflit sans fin (en gardant vos revenus). Que ressentez-vous ?

Conclusion

 

Vous avez ressenti des sentiments négatifs (colère, dégoûts, envie de renoncer, stress etc.) ? C’est normal ! Ces situations renvoient aux principaux thèmes abordés dans les démarches d’amélioration du bien-être au travail. Les conditions de travail, le sens du travail, la reconnaissance et le climat social.

Ceci nous amène à une double question :

Imaginez que vos employés vivent régulièrement l’une de ces situations : quelles conséquences cela aurait sur la bonne santé de votre entreprise ? Pensez-vous qu’il soit possible d’améliorer les conditions de travail, le sens, les feedbacks et la reconnaissance ainsi que la convivialité dans votre entreprise ?

Comme vous le savez, désengagement, stress, détérioration du climat social, sont les premiers effets d’un mal-être au travail. Ils se traduisent par une augmentation des arrêts de travail, des accidents, une multiplication des incivilités et des conflits. À court, moyen et long terme, la santé de l’entreprise est affectée.
Au contraire l’engagement des salariés, le développement d’un esprit coopératif, la convivialité et l’aisance professionnelle sont des conséquences directes d’un bien-être au travail. Une erreur classique des démarches d’amélioration du bien-être au travail est d’investir qu’un seul champ d’investigation. En agissant sur l’ensemble des champs du bien-être et du mal-être au travail, vous garantissez la réussite de votre démarche. Bien souvent les solutions sont bien plus simple qu’on pourrait l’imaginer.

Pour aller plus loin

Une réflexion autour des thèmes suivants permet d’amorcer une démarche de développement du bien-être au travail :

  • Est-ce possible d’améliorer les conditions de travail / condition pour faire du bon travail) ?
  • Est-ce que je peux être sûr que tous mes collaborateurs connaissent les tenants et aboutissant de leur travail (pour le service/ produit, pour l’équipe, l’entreprise et la société civile) ? Ont-ils connaissance de la stratégie de l’entreprise et peuvent-ils participer à cette stratégie ?
  • Les feedbacks positif et d’amélioration sont-ils la norme dans votre organisation? Existe-t-il un panel de signe de reconnaissance adapté aux personnes, au niveau d’implication et à la qualité du travail ? Est-il possible d’améliorer le sentiment de justice que peuvent avoir les employés ?
  • Comment peut-on améliorer la convivialité, à l’intérieur de l’entreprise ? Quel système de soutien et de gestion des conflits existe-t-il ?

Vous pouvez retrouver d’autres techniques dans mes formations et lors de mes interventions en entreprise. Pour vos projets ou questions, contactez-moi.

 

5 questions pour amorcer une réflexion RPS / QVT

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :